Logo de l'OEP

Les grandes aires linguistiques

Le Collège de France lance une chaire «Mondes francophones»

Last Updated: 4 Jul 2018

Par Le figaro.fr - Publié le 04/07/2018 à 17h18 - L'écrivaine haïtienne Yanick Lahens a été nommée première titulaire de la chaire Mondes francophones . - Crédits photo : ERIC FEFERBERG/AFP

L'établissement d'enseignement supérieur a indiqué, mercredi 4 juillet, créer une chaire Mondes francophones, en partenariat avec l'Agence universitaire de la francophonie. Un nouvel espace de recherche dédié aux intellectuels et scientifiques qui accueillera l'écrivaine haïtienne Yanick Lahens pour l'année académique.

Ni passéisme, ni séparatisme. La francophonie est la somme d'une histoire et d'une culture qu'il s'agit de sortir de ses préjugés. Loin d'être ringarde, elle peut être un levier pour améliorer et développer les espaces que tout unit en une langue: le français. Une richesse parfaitement entendue par le Collège de France. Alain Prochiantz, administrateur de l'établissement d'enseignement supérieur et Jean-Paul de Gaudemar, recteur de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF), ont signé, le 4 juillet 2018, une convention de partenariat portant création de la chaire Mondes francophones.

» LIRE AUSSI - Leïla Slimani veut «déringardiser» la francophonie

«Avec la création de cette chaire, le Collège de France souhaite donner une tribune et un nouvel espace d'enseignement et de recherche aux intellectuels et scientifiques majeurs des pays francophones», a expliqué Alain Prochiantz dans un communiqué. Et de préciser: «Il s'agit de faire entendre les voix riches et multiples qui œuvrent dans ces pays et à travers la langue française au développement de la science et de la pensée. Il s'agit de développer l'idée d'un espace francophone structuré et structurant dans le paysage international de la recherche et du débat d'idées.»

De la nécessité de s'ouvrir à d'autres espaces

Lire l'article